Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
nosgrandsvoyagespresse, messages1997 - 2017 20 ansdans la presse 2015lettre d'information trimestrielle n°2lettre d'information timestrielle n°1Le Tee Shirt nosgrandsvoyages.comMes lecturesLivre 2015Actu 2011...20172011 La Chine2011 Dubaï2011 Ephèse2011 Bosnie-herzégovine2012 Belek2012 La JordanieAmmanChateaux du désertMer morte, Mujib canyonPetraDésert du Wadi RumLa mer rougeNos commentaires2012 Découvrez "LA" photo 20122013 Belek II & Side2013 Voyage au centre de la terre à TellureIstanbul en 3 jours2013 Louisiane FlorideAvant de partirOn the road, notre voitureLa Nouvelle OrleansLes Belles AméricainesMiami BeachLes EvergladesFort Meyers IslandsDaytonaOrlandoCap CanaveralLes Bouches d'incendie2001 - 2013Washington DCConclusionsDécouvrez "LA" photo 20132014 Le Grand Sud MarocainAvant de partir"Faux départ"On the road again, notre voitureOuarzazateAit BenhaddouOasis de FintTinghirUne route méconnueMerzougaAgdz& ZagoraLe désert de ChegagaChegaga et Foum Z'GuidN12 et TataSidi IfniEssaouiraMarrakechConclusionsDécouvrez la photo de l'année 20142014 Barcelone2014 Bruxelles2015 Varsovie2015 La CroatieItinéraireSplit et FerryIle de BracSplitskaL'île de KorculaNotre Baie de KorculaL'île de ProizdRiviera de CrikvenicaL'île de KrkNos conclusions2015 PortoPorto 2/2Découvrez "LA" photo 2015 de nosgrandsvoyages2016 Vietnam et CambodgeAngkor 1Angkor 2Angkor 3Angkor 4Angkor 5Conclusion Angkor2016 Le QatarKataraFort Al Zubarah et OryxMusée d'Art Islamique2016 Découvrez "LA" photo 20162016 Fushimi Inari au Japon2017 Lisbonne2017 Région de MadridNotre regard surMonument ValleyAlaska - HyderYellowstoneArches National ParkLes Baies de KotorLes TaxisBouches d'incendieClins d'oeilPorec (histoire d'une photo)Le Cercle Polaire ArctiqueLe Louvre LensNew-York en 3joursLes GitksansLes lacs de PlitviceHelsinkiAntoine de MaximyLas VegasTelcAndré BrugirouxCoups de coeurNos +Nos collectionsCollection "Stop" Collection "Cabines téléphoniques"Collection "Boites à lettres"Conseils & projetsQuand acheter son billet d'avion?CANON G7X & le GR 120
BBBP1260704.JPG - IrfanView (Zoom_ 1132 x 1510)_2014-09-19_13-16-48.jpg
Une route Méconnue le Grand Sud Marocain
C'est en effet une route méconnue, qui relie Tamtattouchte à Goulmina. Méconnue car c'est seulement depuis deux ans qu'il y a une petite bande de macadam, auparavant c'était une piste défoncée. Cette route peut se faire sans problème avec un véhicule qui ne soit pas tout-terrain. Les populations des villages n'ont pas encore trop l'habitude de voir des voyageurs s'intéresser à leur région. D'ailleurs ce jour là nous n'avons croisés aucun visiteur étranger. C'est notre hôte de Tinghir qui nous a parlé de cette boucle possible en partant du riad. Il faut compter 5 à 6H pour la réaliser en prenant bien son temps.
ACP1260635.JPG - IrfanView (Zoom_ 705 x 529)_2014-09-17_13-24-24.jpgADP1260686.JPG - IrfanView (Zoom_ 854 x 640)_2014-09-17_13-25-33.jpgAFP1260691.JPG - IrfanView (Zoom_ 776 x 582)_2014-09-17_13-27-43.jpgAHP1260693.JPG - IrfanView (Zoom_ 705 x 529)_2014-09-17_13-29-45.jpgANP1260665.JPG - IrfanView (Zoom_ 1512 x 1134)_2014-09-19_12-43-34.jpgAOP1260675.JPG - IrfanView (Zoom_ 939 x 704)_2014-09-19_12-44-38.jpgBDP1260612.JPG - IrfanView (Zoom_ 1132 x 1510)_2014-09-19_12-58-02.jpg
Le p'tit conseil: intéressant de commencer cette boucle par les gorges de Todra de bonne heure le matin pour profiter des couleurs orangées. Jusqu'aux gorges il y a quelques villages, mais c'est après ces gorges que la balade vaut le coup.
Le p'tit conseil: les parrois surplombant à la verticale les goges de Todgha rendent cet endroit frais. C'est pourquoi dès que les températures montent, beaucoup de gens se réfugient dedans dans la journée, et les rendent surpeuplées. Eviter donc d'y passer en pleine journée. Le droit de "passage" est de 5Dh.
BBCP1260643.JPG - IrfanView (Zoom_ 1136 x 852)_2014-09-19_13-22-41.jpgBBP1260704.JPG - IrfanView (Zoom_ 851 x 1134)_2014-09-19_12-51-32.jpgp1.jpg
Après avoir quitté Tineghir par le nord via la R703, nous arrivons aux gorges du Todgha, aussi appelée gorges du Toudra ou Todra. Un vieux monsieur nous demande "un droit de passage" . Les parrois sont hautes de 300mètres. L'eau est présente au début, puis elle disparait brutalement laissant place aux lits arides et rocailleux des rivières asséchées. De temps en temps apparaient des palmiers où des arbres avec des branchages intenses, où l'on imagine de longues racines aller puiser dans les profondeurs les moindres traces d'eau. Certains décors nous font penser à ceux déjà rencontrés au Colorado, en Utha, ou Arizona.
n11.jpg
Le p'tit conseil: prévoir de l'eau.
Tiidrine, Assoul, ... des villages inconnus, à 1800, 2000m, où l'on croisent des femmes lavant leur linge à la rivière, des enfants souriants nous faisant signes lors de notre passage, des ados gardant des petits troupeaux de chèvres, des hommes bricollant leurs maisons, bref la vraie vie, celle d'une région restée naturelle, dans une zone géographique pas aisée.
Puis à Goulmina, nous retrouvons une route plus large. Nous nous y arrêtons pour boire un thé et visiter son vieux ksar avec ses
murs en pisé, ses portes avec des serrures immenses en bois, ou entrouvertes laissant échapper des discussions de villageois, car ce ksar est toujours habité. De ses ruelles nous croisons ses habitants, quelques animaux, dans l'entreballement d'une porte, nous apercevons dans l'ombre une personne agée assise sur la terre battue de sa maison, attendant certainement la fin de journée et la baisse de la température pour sortir.
serrure.jpg
Nous poursuivons notre route pour arriver sur la N10,et nous nous arrêtons à Tinejdad pour visiter le musée des Sources
Retour à notre itinéraire du Grand Sud Marocain
-> La suite de notre aventure, dans les dunes de Merzouga
t3.jpgt2.jpg
Nous sommes acceillis par Zaïd un peintre calligraphe. Il y a quelques années il s'est battu pour pouvoir redonnée vie à ces sources abandonnées et polluées. Il s'est investit d'une mission à la base peu-être utopique, mais qui aujourd'hui est bien réelle. Son musée rend hommage à la culture berbère et des métiers artisanaux. Il nous a fait découvrir la tanast, une sorte de clepsydre, un bol persé qui se remplit lentement d'eau et qui donne une unité de temps pour le partage des temps d'irrigation.
Le p'tit conseil: il y a deux musées à Tinejdad sur le thème de l'eau, le musée des Oasis et le musée des Sources de ZaïdAbbou que nous avons bien apprécié.
Le p'tit conseil: l'entrée est fixée à 50 Dh, la visite se fait via un parc que Zaïd a arboré au fil du temps. De petites maisons chacune à thèmes sont enrichies d'objets collectionnés.
C'est après cette dernière visite que nous retournons à Tinghir dans notre hébergement coup de coeur, pour le souper et une deuxième nuit bien reposante.
BBP1260704.JPG - IrfanView (Zoom_ 851 x 1134)_2014-09-19_12-51-32.jpg
Contactez nous