Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
nosgrandsvoyagespresse, messages1997 - 2017 20 ansdans la presse 2015lettre d'information trimestrielle n°2lettre d'information timestrielle n°1Le Tee Shirt nosgrandsvoyages.comMes lecturesLivre 2015Actu 2011...20172011 La Chine2011 Dubaï2011 Ephèse2011 Bosnie-herzégovine2012 Belek2012 La JordanieAmmanChateaux du désertMer morte, Mujib canyonPetraDésert du Wadi RumLa mer rougeNos commentaires2012 Découvrez "LA" photo 20122013 Belek II & Side2013 Voyage au centre de la terre à TellureIstanbul en 3 jours2013 Louisiane FlorideAvant de partirOn the road, notre voitureLa Nouvelle OrleansLes Belles AméricainesMiami BeachLes EvergladesFort Meyers IslandsDaytonaOrlandoCap CanaveralLes Bouches d'incendie2001 - 2013Washington DCConclusionsDécouvrez "LA" photo 20132014 Le Grand Sud MarocainAvant de partir"Faux départ"On the road again, notre voitureOuarzazateAit BenhaddouOasis de FintTinghirUne route méconnueMerzougaAgdz& ZagoraLe désert de ChegagaChegaga et Foum Z'GuidN12 et TataSidi IfniEssaouiraMarrakechConclusionsDécouvrez la photo de l'année 20142014 Barcelone2014 Bruxelles2015 Varsovie2015 La CroatieItinéraireSplit et FerryIle de BracSplitskaL'île de KorculaNotre Baie de KorculaL'île de ProizdRiviera de CrikvenicaL'île de KrkNos conclusions2015 PortoPorto 2/2Découvrez "LA" photo 2015 de nosgrandsvoyages2016 Vietnam et CambodgeAngkor 1Angkor 2Angkor 3Angkor 4Angkor 5Conclusion Angkor2016 Le QatarKataraFort Al Zubarah et OryxMusée d'Art Islamique2016 Découvrez "LA" photo 20162016 Fushimi Inari au Japon2017 Lisbonne2017 Région de MadridNotre regard surMonument ValleyAlaska - HyderYellowstoneArches National ParkLes Baies de KotorLes TaxisBouches d'incendieClins d'oeilPorec (histoire d'une photo)Le Cercle Polaire ArctiqueLe Louvre LensNew-York en 3joursLes GitksansLes lacs de PlitviceHelsinkiAntoine de MaximyLas VegasTelcAndré BrugirouxCoups de coeurNos +Nos collectionsCollection "Stop" Collection "Cabines téléphoniques"Collection "Boites à lettres"Conseils & projetsQuand acheter son billet d'avion?CANON G7X & le GR 120
m1.jpg
Marrakech le grand Sud Marocain
Marrakech, notre ville d'arrivée 17 jours plus tôt, elle sera notre ville de départ. C'est la plus grande ville de notre voyage, nous y resterons 3 jours. Ville emblématique du Maroc, avec sa médina, ses remparts et sa place Jamma el Fna. Autant vous dire de suite que nous nous attendions à un autre tableau. Certes c'est une ville qui grouillent de vies et d'activités dans un environnement architectural et d'histoire imposant et presque unique, mais certainement du aux médias ,aux divers reportages, aux brochures que nous avions pu voir avant de partir qui l'ont trop sublimée, elle ne nous à pas transmis toute la beauté et l'éclat que nous attendions.
B1.jpgt4.jpgp9.jpgp11.jpgp5.jpgt3.jpgt5.jpg
Retour à notre itinéraire du Grand Sud Marocain
-> La suite de notre aventure, Nos conclusions...
t1.jpgt2.jpgr7.jpgr8.jpgc2.jpgt6.jpg
Pour nous elle sera notre repère, la place Jamma.El.Fna. Classée chef d'oeuvre oral par l'Unesco, elle est noire de monde le soir, avec ses restaurants ambulants qui installent leurs tables, ses vendeurs de très bons jus d'oranges, ses quelques charmeurs de serpents (à touristes) et son vacarne populaire, une foire quotidienne, un brouhaha qui vous transporte très loin dans la soirée...
Il faut une sacrée boussole pour s'orienter dans les souks. S'y perdre est forcé et quelque part amusant, vagabonder et découvrir pleins de surprises de souks en souks
J'ai particulirèment apprècié le souk El Haddadine, celui du fer forgé, avec en fond sonore le bruit du fer battu, du métal un peu partout dans ses ruelles. les artisans y fabriquent et exposent grilles de fenêtres, des cages d'oiseaux, de belles balustrades. Peu à peu certains deviennent de véritables ferronniers d'art.
Au souk des teinturiers il ne reste qu'une 10aine d'ateliers. Les écheveaux de fils de laine blanche sont disposés dans des chaudrons d'eau bouillante puis collorés de produits naturels, l'amande sauvage pour le vert, l'écorce de grande pour le jaune, l'indigo pour le bleu ou ici le coquelicot pour le rouge. Ensuite égouttés sur des fils ou sur les murs. Les couleurs sont étonnnantes.
La localisation des différents souks n'est pas aléatoire. C'est en fonction de la valeur commerciale, de l'espace necessaire à la fabrication et des nuisances éventuelles qui peuvent incommoder le voisinage. Ainsi sont positionnés à l'extérieur le souk des tanneries pour les fortes odeurs ou les encombrants ateliers des potiers, ou les souks du monde rural.
Historiquement plus au centre, les marchés aux épices (dans le passé les marchandises étaient couteuses) ou les marchés qui concernent les soin du corps, le henné, les apothicaires qui très nombreux vous proposerons toutes sortes de remèdes, le ghassoul pour ne plus perdre de cheveux, contre les maux de têtes, de ventres, ...
Pour visiter le souk des tanneurs, il faut véritablement avoir le coeur bien accroché déjà par l'odeur indescriptible très forte puis par la dureté de la situation des ouvriers devant litéralement se jetter dans des cuves de fiantes d'oiseaux pour malaxer les peaux de bêtes pour leur traitement. Necessité d'avoir de la retenue envers ce pénible métier.
Le p'tit conseil: à l'entrée l'on vous proposera de porter "le masque à gaz berbère", des branches de menthe sauvage pour masquer la très forte odeur du souk des tanneurs.
Hors du quartier historique, nous nous sommes rendu à Guéliz dans un quartier de la ville nouvelle avec de longues avenues, centres commerciaux, agences de locations, l'intérêt y est très limité. Pas très loin le jardin majorelle, la résidence du peintre (son bleu) et plus tard celle de Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.
b2.jpg
Le p'tit conseil: en aout le jardin Majorelle est peu fleuri, certainement le printemps est plus propice pour apprécié pleinement les éclats de couleurs dans toute cette verdure (50Hh).
Le p'tit conseil: pourtant habituer aux voyages, je me suis sentis piégé pour me rendre au souk des tanneurs. Seulsquasi impossible de le trouver. Un vendeur me voyant chercher ma route me conseille de suivre un "ouvrier" qui y va justement travailler. Quelle "chance", il t'y conduira gratuitement me dit- il. Après 10mn de lacets de ruelles nous y voilà, la visite est gratuite, mais à la sortie nous nous retrouvons avec le "chef" de la tannerie, qui certainement par ce que nous n'avons rien acheté dans le magasin nous a ferocement réclamé avec ses gaillards 200Dh. Et de surquois le prétendu "ouvrier" était lui aussi encore dans les parages... tous complices. Si seulement mes 200 Dh pouvaient aller directement dans la poches des vrais ouvriers de la tannerie, mais j'ai de forts doutes.
Le p'tit conseil: certains panneaux d'indications vers la place ont été volontairement dégradés par les habitants pour faire désorienter les voyageurs et donc espérer récupérer une "petite pièce" en échange d'une indication pour le chemin.
Heureusement ce n'est pas le cas partout. Meffiez vous aussi des jeunes qui par jeux et bétises vous indiquerons le chemin opposé. Toujours demander à plusieurs personnes différentes, ou aux guides des groupes que vous croiserez.
Hébergement:
Le p'tit conseil: nous avons choisi de dormir dans un formidable riad LA MAISON ROUGE
Avec 13 chambres sur 3 niveauxce riad est un véritable lieu de calme au sein de l'agitation de Marrakech. Très délicatement décorré, et un personnel aux petits soins avec nous. Les petits déjeuners copieux sur la terrace équipée d'une petite piscine nous ont mis sur de bons pieds avant nos escapades dans la ville.
s2.jpg
Thierry vous donnera de bons tuyaux pour visiter la ville. Nous recommandons vivement.
Le riad est situé à une 15aine de minutes de La place. Traversées de quartiers populaires pour y arriver (si poussettes avec jeunes enfants pas top car peu de trottoirs et circulations), mais nous avons vraiment adoré le contraste entre les rues grouillonantes et dès la porte du riad franchi le calme absolu et la fraicheur (sans climatisation) des hébergements du rez de chaussée.
s6.jpg
Marrakech possède une grande oliveraie LA Menara avec des centaines d'oliviers pluriséculaires, mais le parc est très mal entretenu, son pavillon central est délabré. Pourtant beaucoup de citadins le fréquentent tous les jours et particulièrement les jours de repos.
Nous avons été étonnés par le nombres importants de nids de cigognes, situés sur les remparts sur les tours et parfois proches des terraces des maisons. Très nombreux dans le ciel, leurs envols et leurs arrivées dans les nids restent surprenants.
Malgrès que nous nous attendions à autre chose, nous avons globalement apprécié cette étape à Marrakech. Cette ville doit être vue au moins une fois. Y retourner pas certain, le Maroc possède bien d'autres trésors...
Le p'tit conseil: A 2 reprises nous nous sommes rendus le midi au Café des Epices pour y déguster de
c3.jpg
bons sandwichs a à peine 40Dh. Dans un autre registre et bien plus cher le restaurant Tanjia pour le souper, repas marocain. Pour dépanner uniquement le snack Toubkal.
s1.jpgp8.jpg
Contactez nous