nosgrandsvoyagespresse, messages1997 - 2017 20 ansdans la presse 2015lettre d'information trimestrielle n°2lettre d'information timestrielle n°1Le Tee Shirt nosgrandsvoyages.comMes lecturesLivre 2015Actu 2011...20172011 La Chine2011 Dubaï2011 Ephèse2011 Bosnie-herzégovine2012 Belek2012 La JordanieAmmanChateaux du désertMer morte, Mujib canyonPetraDésert du Wadi RumLa mer rougeNos commentaires2012 Découvrez "LA" photo 20122013 Belek II & Side2013 Voyage au centre de la terre à TellureIstanbul en 3 jours2013 Louisiane FlorideAvant de partirOn the road, notre voitureLa Nouvelle OrleansLes Belles AméricainesMiami BeachLes EvergladesFort Meyers IslandsDaytonaOrlandoCap CanaveralLes Bouches d'incendie2001 - 2013Washington DCConclusionsDécouvrez "LA" photo 20132014 Le Grand Sud MarocainAvant de partir"Faux départ"On the road again, notre voitureOuarzazateAit BenhaddouOasis de FintTinghirUne route méconnueMerzougaAgdz& ZagoraLe désert de ChegagaChegaga et Foum Z'GuidN12 et TataSidi IfniEssaouiraMarrakechConclusionsDécouvrez la photo de l'année 20142014 Barcelone2014 Bruxelles2015 Varsovie2015 La CroatieItinéraireSplit et FerryIle de BracSplitskaL'île de KorculaNotre Baie de KorculaL'île de ProizdRiviera de CrikvenicaL'île de KrkNos conclusions2015 PortoPorto 2/2Découvrez "LA" photo 2015 de nosgrandsvoyages2016 Vietnam et CambodgeAngkor 1Angkor 2Angkor 3Angkor 4Angkor 5Conclusion Angkor2016 Le QatarKataraFort Al Zubarah et OryxMusée d'Art Islamique2016 Découvrez "LA" photo 20162016 Fushimi Inari au Japon2017 Lisbonne2017 Région de Madrid2018 Le Costa RicaTortugueroPuerto Viejo & CahuitaL'ArenalPacifique NordPacifique CentrePacifique SudNotre regard surMonument ValleyAlaska - HyderYellowstoneArches National ParkLes Baies de KotorLes TaxisBouches d'incendieClins d'oeilPorec (histoire d'une photo)Le Cercle Polaire ArctiqueLe Louvre LensNew-York en 3joursLes GitksansLes lacs de PlitviceHelsinkiAntoine de MaximyLas VegasTelcAndré BrugirouxCoups de coeurNos +Nos collectionsCollection "Stop" Collection "Cabines téléphoniques"Collection "Boites à lettres"Collection "Toilettes"Conseils & projetsQuand acheter son billet d'avion?CANON G7X & le GR 120
IMG_1229
Le volcan arenal
Nous avons quittés les Caraïbes Sud à 9H, pour notre plus longue étape routière de 5 heures. Remontée tranquille malgré les camions de Puerto Limon sur la route 32 jusqu'à Santa Clara, puis la route 4 paisible jusqu'à La Fortuna.

P'tit conseil: dans la zone des volcans, souvent vous verrez des publicités pour "randonner" sur des ponts suspendus au dessus de la canopée. Très bien pour survoler les arbres, mais pour apercevoir des animaux ce n'est vraiment pas l'endroit. Avec la fréquentation, les animaux ne sont plus là. Dès notre arrivée au gîte, nous nous sommes renseignés, le personnel et les guides nous ont déconseillés cette attraction. Nous avons suivis leur avis.
r1 r2 r3 r4
Coup de coeur:

Nous avons choisis un hébergement à l'extérieur de la Fortuna. C'est véritablement un de nos deux plus beaux logements. Situé au calme dans la forêt, nous avons eu un chalet individuel rénové, grand, avec de beaux matériaux, une décoration soignée, une salle de bain avec une baignoire énorme,  en compagnie d' animaux sauvages 
Incontestablement c'est proche de La Fortuna qu'il faut séjourner pour des visites pratiques. Cette bourgade est située à 6 Km seulement du volcan Arenal. C'est la ville la plus touristique que nous avons eu au cours de ce séjour. En venant comme nous de l'est la remontée de la rue principale, avec toutes les rues parfaitement perpendiculaires quadrillées, est intéressante avec au fond le volcan, puis le parc central  et juste derrière l'église. Nous pouvons déjà y voir un changement d'ambiance, nettement plus de gens dans les rues, des enseignes sur chaque façade...

coeur coeur coeur maison maison2 maison3
Situation exceptionnelle et petits déjeuners exceptionnels dans le choix. Cinq possibilités , nous avons mis du temps à choisir entre le petit déjeuner traditionnel Costaricien, le classique l'Américain, le Continental, l'Anglais ou le petit déjeuner Energétique. Pris sous un grand préau en compagnie d'oiseaux venus déguster quelques fruits déposés sur les branches des arbres par le personnel, aux petits soins avec nous. 
N'hésitez pas à nous contacter afin que l'on vous communique les coordonnées de ce fabuleux hébergement.
Contactez nous
v1
Le volcan Arenal est toujours actif et dégage des fumerolles.  Dernier mouvements et coulées de laves en 2010.  Notre première randonnée nous permet de voir pas mal d'oiseaux de près, marcher sur le lave (refroidie) de l'éruption de 1992, croiser l'Arbol de Ceiba un arbre grandiose avec ses racines grandioses, et de distinguer pas mal de colonies impressionnantes de fourmis découpeuses et transporteuses de feuilles. Une colonie comporte 10 millions de fourmis.

P'tit conseil: l'entrée du parc est située à l'Ouest du volcan, 15$. Le ticket de visite donne lieux à deux secteurs, celui du volcan et celui de la péninsule qui descend vers le lac. Le ranger à l'entrée vous expliquera dans le détail.
a1 a2 a3 a4
C'est ici que nous avons appris qu'il existe un arbre qui se déplace (walking tree). En effet au fur et à mesure de sa croissance, si il repère une zone plus ensoleillée, plus propice à son développement, il fait mourir ses racines arrières afin de développer ses racines avant, et comme cela il peut se déplacer jusqu'à un mètre par an.
La seconde randonnée sur la péninsule est un peu plus dure avec une bonne remontée du lac au parking. Le lac d'Arenal est un lac artificiel d'une bonne trentaine de Km de long servant un barrage hydroelectrique. Il a englouti plusieurs villages qui ont été reconstruits sur les colinnes comme à Nuevo Arenal. Nous décidons de poursuivre et de parcourir les chemins caillouteux avec notre 4x4 le long du lac. Il n'y a presque plus personne, c'est magnifique. Il est 13H, le soleil tape fort, et nous nous rendons vers le village d'El Castillo pour nous restaurer.

a5
Malgré que le risque est presque nul lors de votre visite, un panneau d'évacuation en cas d'éruption soudaine du volcan est présent au départ des randonnées.
P'tit conseil: sur la rive Nord du lac, arrêtez vous dans une bonne boulangerie la "German Bakery"
a7
Voluptueux accueil de la boulangère, des bonnes viennoiseries et sandwichs. Restauration possible sur place.
P'tit conseil: sur la rive Sud un resto-bar le "Howlers" sur une terrasse couverte au premier étage dans une ambiance Pop-Rock ...
a8
..avec de très bonnes bières et pizzas.
p1 p2 p3 p5

Le Costa Rica abrite plus de 1250 espèces de papillons. 10% des espèces connues au monde y résident.Le plus connu et emblématique étant le morpho bleu. Pour pouvoir en voir de près l'idéal est de se rendre dans une grande volière à papillons. 

Nous avons choisi spécialement le "Butterfly Conservatory" crée par un américain en 2001 dans le but de les élever puis d'en relacher un grand nombre dans des régions dépleuplées sous le controle des chercheurs.

Le Butterfly Conservatory est situé sur les hauteurs du village d'El Caztillo, c'est très bien fléché.. Dans un parc étendu, il y a quatre serres chacune d'elles représentant l'environnement réel par types de papillons ainsi qu'une nurserie de reproduction.  L'entrée est à 15$. Il y a beaucoup de volontaires étrangers pour y travailler ou étudier. Nous avons été guidé pendant 1,5H par un jeune français Arnaud qui nous a donné de bonnes explications.
p6
Au bout du parc il est possible de randonner sur un petir chemin passant au dessus de la "Butterfly Creek" . Vraiment un endroit charmant loin des gros pôles  à touristes. 
Papillon Chouette

Papillon Morpho bleu

La Fortuna étant une ville touristique, les prix des souvenirs sont prohibitifs dans son centre ville. A la sortie de la Fortuna vers l' Ouest sur la route 142 proche de l'hôtel La Pradera, vous trouverez un grand magasin de souvenir avec des prix 30 à 50% inférieurs.
b1 b2 b4 b5 b7
Nous avons tentés une nouvelle expérience ici, faire une mini randonnée de nuit pour rencontrer toutes sortes d' insectes, de grenouilles, chauves souris,... à la lumière de nos lampes torches et frontales accompagnés d'un guide naturaliste. Un Frog Watching Tour, c'est original et surprenant. Les animaux nocturnes sont tout aussi discret. Il faut avoir l'oeil et de la patience. Nous avons fait pendant deux qu'un kilomètre de marche, mais pratiquement tous les vingt pas il y avait quelques choses à dénicher, à observer 

Rainette aux yeux rouges

Grenouille de verre

P'tit conseil: ne pas faire de tour nocturne seuls, sans guide; Par sécurité, bien être chaussé, parfois l'on vous prêtera des bottes en caoutchouc. Le Costa Rica abrite sept espèces de grenouilles toxiques, les Dendrobatidaes. Il y a bien longtemps les chasseurs récupéraient le poison toxiques des grenouilles
pour plonger le bout de leurs flèches ou leurs pointes pour leurs sarbacanes, afin d'aller chasser des mammifères.