Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
nosgrandsvoyagespresse, messages1997 - 2017 20 ansdans la presse 2015lettre d'information trimestrielle n°2lettre d'information timestrielle n°1Le Tee Shirt nosgrandsvoyages.comMes lecturesLivre 2015Actu 2011...20172011 La Chine2011 Dubaï2011 Ephèse2011 Bosnie-herzégovine2012 Belek2012 La JordanieAmmanChateaux du désertMer morte, Mujib canyonPetraDésert du Wadi RumLa mer rougeNos commentaires2012 Découvrez "LA" photo 20122013 Belek II & Side2013 Voyage au centre de la terre à TellureIstanbul en 3 jours2013 Louisiane FlorideAvant de partirOn the road, notre voitureLa Nouvelle OrleansLes Belles AméricainesMiami BeachLes EvergladesFort Meyers IslandsDaytonaOrlandoCap CanaveralLes Bouches d'incendie2001 - 2013Washington DCConclusionsDécouvrez "LA" photo 20132014 Le Grand Sud MarocainAvant de partir"Faux départ"On the road again, notre voitureOuarzazateAit BenhaddouOasis de FintTinghirUne route méconnueMerzougaAgdz& ZagoraLe désert de ChegagaChegaga et Foum Z'GuidN12 et TataSidi IfniEssaouiraMarrakechConclusionsDécouvrez la photo de l'année 20142014 Barcelone2014 Bruxelles2015 Varsovie2015 La CroatieItinéraireSplit et FerryIle de BracSplitskaL'île de KorculaNotre Baie de KorculaL'île de ProizdRiviera de CrikvenicaL'île de KrkNos conclusions2015 PortoPorto 2/2Découvrez "LA" photo 2015 de nosgrandsvoyages2016 Vietnam et CambodgeAngkor 1Angkor 2Angkor 3Angkor 4Angkor 5Conclusion Angkor2016 Le QatarKataraFort Al Zubarah et OryxMusée d'Art Islamique2016 Découvrez "LA" photo 20162016 Fushimi Inari au Japon2017 Lisbonne2017 Région de MadridNotre regard surMonument ValleyAlaska - HyderYellowstoneArches National ParkLes Baies de KotorLes TaxisBouches d'incendieClins d'oeilPorec (histoire d'une photo)Le Cercle Polaire ArctiqueLe Louvre LensNew-York en 3joursLes GitksansLes lacs de PlitviceHelsinkiAntoine de MaximyLas VegasTelcAndré BrugirouxCoups de coeurNos +Nos collectionsCollection "Stop" Collection "Cabines téléphoniques"Collection "Boites à lettres"Conseils & projetsQuand acheter son billet d'avion?CANON G7X & le GR 120
Don't forget.jpgLivres Mostar.jpgPanneau Mostar.jpgPlaque de rue.jpgPont.jpgPont 2.jpgPont 3.jpgPont balustrade.jpgPont UNESCO.jpgVieux pont.jpg
La bosnie-herzégovine
Nous avons à plusieurs reprise été en Bosnie-Herzégovine ces dernières années. Cette fois çi, nous nous sommes particulièrement posés à Mostar.
Située, dans la partie sud du pays, Mostar est la capitale de l'Herzégovine. Le nom de Mostar est pour moi synonyme du déchirement de la guerre de Bosnie des années 1990. J'ai toujours en tête les terribles images du bombardement du pont reliant les deux rives, l'une chrétienne et l'autre musulmane. Aujourd'hui après une longue période de reconstruction, il ne semble plus y avoir de tension, les activités économiques sont redémarrées et les voyageurs peuvent tranquillement découvrir cette belle région.
Héritage de la tradition byzantine, le Vieux Pont fut construit en 1566 . Le pont, une arche en dos d'âne, avait une ouverture de 27 mètres, 4 mètres de largeur et 30 mètres de longueur. Sa hauteur était de 20 mètres par rapport au niveau de la rivière. Flanqué par deux tours fortifiées, il était composé de 456 blocs de pierre calcaire. Puis survint le bombardement, et sa reconstruction. Les 1.088 pierres utilisées ont été taillées à la main selon les techniques utilisées à l'époque de son construction initiale. Au début de la guerre de Bosnie, les forces croates et musulmanes ont combattu ensemble l'armée serbe de Bosnie, mais en 1993 une guerre a éclaté entre les anciens alliés. Les belligérants se sont ensuite réconciliés sous la pression de la communauté internationale.
Par contre il reste toujours en ville des bâtiments non reconstruits et qui contrastent avec les nouveaux. Quelque part pour ne pas oublier...
Mostar est toujours divisé entre les communautés croate et musulmane qui peuplent les deux rives de la Neretva, enjambée par le Vieux Pont. La plupart des Serbes y habitant ont fui la ville pendant la conflit. Après avoir survécu à de nombreux conflits au fil des siècles, il est tombé dans la rivière en 1993 victime des tirs des chars bosno-croates. Longtemps un symbole de la rencontre entre l'orient et l'occident, et de l'islam et du christianisme, il est soudain devenu celui de la guerre en Bosnie, qui a fait 260.000 morts et 1,8 million de personnes déplacées. Il est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Unesco
Le p'tit conseil: pour notre hébergement plutôt que devoir payer deux chambres pour nous quatre, nous avons choisi la version Apartement-Hotel, bien moins chère que deux chambres tout en étant équipé d'un hall d'entrée, de 3 chambres, salon, cuisine équipée, sdb, en plus les draps et serviettes sont changés chaque jour, l'acceuil souriant et le petit-déjeuner. La bonne adresse: le MOTEL DEMADINO ( www.demadino.com ). Situé moins de 200 m du vieux pont.
Plan douane Opuzen site.jpg
Le p'tit conseil: le passage de la douane sur la nationale rive gauche entre la Croatie et la Bosnie-Hertzégovine est très très souvent encombré avec les camions. Il existe un autre poste frontière rive droite peu connu et peu fréquenté. Pour cela en venant de Split prendre avant le pont d'Opuzen la petite route (en jaune sur ma carte) longeant la rivière...
Après le poste frontière ne pas hésiter à passer ce pont de fer bien singulier...
CercleMosquée tapis.jpgMosquée soir.jpgMosquée reflet.jpg
Mostar
Contactez nous